Infos et ActivitÉs
L'asthme des femmes enceintes: à contrôler absolument !
15/03/2012

L'asthme des femmes enceintes: à contrôler absolument !

On estime que 4 à 12% des femmes enceintes sont touchées par l'asthme.Globalement, cette maladie respiratoire préexistante reste stable durant la grossesse dans un tiers des cas, s'améliore dans un autre tiers des cas et s'aggrave dans les cas restants. Pourquoi l'asthme est-il susceptible d'évoluer chez les femmes enceintes?Simplement, parce que la grossesse s'accompagne de modifications hormonales (progestérone, cortisol) qui ont un retentissement sur la ventilation. Quand l'asthme s'aggrave durant la grossesse.... On remarque que l'aggravation de l'asthme est plus fréquente surtout en fin de grossesse, plus particulièrement entre 24 et 36 semaines et lors de l'accouchement. Cela n'est pas sans danger : risque accru d'accouchement prématuré, de césarienne et de complications chez la mère. Comment prévenir Il existe de nombreux facteurs qui favorisent la poussée de l'asthme durant la grossesse : l'obésité, une infection virale, une rhinite allergique, le tabagisme, etc.. Comme la plupart des médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse car ils risquent de traverser le placenta, le traitement doit être adapté en fonction de l'état en collaboration avec le médecin. Or, on s'aperçoit que les femmes enceintes redoutent le prendre des corticoïdes. Résultat, le sous traitement est fréquent pendant la grossesse et l'asthme n'est plus contrôlé,d'où un risque de complication tant pour l'enfant que pour la mère. C'est ainsi que la plupart des complications foeto-maternelles chez une femme asthmatique sont liées au mauvais contrôle de son asthme. Objectif principal : maintenir un bon contrôle de l'asthme tout au long de la grossesse En conséquence, il faut rappeler aux femmes asthmatiques qu'elles ne doivent pas stopper leur traitement, diminuer les doses ou les espacer de leur propre chef.