Infos et ActivitÉs
Le sucre : ami ou ennemi?
11/01/2012

Le sucre : ami ou ennemi?

Manger du sucre est indispensable au bon fonctionnement de notre corps. Mais de quel sucre parle-t-on? Et de quelles quantités avons-nous réellement besoin? Explications.Le sucre est un élément essentiel de notre alimentation. Une fois digéré, il fournit de l'énergie aux muscles et alimente le cerveau. Mais encore faut-il ne pas abuser de certains sucres : les sucres dits simples et les sucres dits complexes, dont les apports nutritifs sont bien différents. - Pas trop de sucres simples: Les sucres simples ont pour effet de booster l'activité musculaire et cérébrale en se transformant en glucose. Ex : le saccharose (sucre de table), le frucotose(sucre naturel des fruits), le glucose et le lactose(sucre naturel du lait). Leur consommation a été multipliée par 5 en un siècle. Nous les trouvons dans les céréales, les biscuits, les confiseries et les barres chocolatées.Ils se cachent aussi dans un grand nombre de plats cuisinés industriels. Et si on en mange trop, le corps les transforme en mauvaises graisses et les stocke. A la longue, cela peut entraîner de l'obésité ou favoriser des maladies cardiovasculaires ou le diabète. -Privilégier les sucres complexes dont l'assimilation est plus lente. D'autant qu'ils fournissent de l'énergie sur le long terme. Ils permettent ainsi de constituer des réserves par exemple, pour lutter contre le froid, faire une longue randonnée ou patienter entre deux repas. Les nutritionnistes conseillent de manger des féculents qui contrairement aux idées reçues, ne font pas grossir. Les sucres complexes tels que le riz complet, les légumes secs, les pommes de terre, les pâtes complètes ou al dente, la semoule, les céréales complètes (sans sucres ajoutés) ou même certains fruits à fibre devraient donc prendre une plus large part dans notre assiette. Les sucres complexes sont par ailleurs souvent accompagnés de fibre, dont il est souhaitable d'augmenter la consommation. Attention, toutefois à la cuisson : les sucres complexes des pâtes ou des carottes, par exemple, se transforment en sucres simples dès lors qu'ils sont trop cuits. Mangez-les plutôt al dente ou crus.